La-Cave-a-Pepere
La Noblesse du Vin ©
Le vin est source d'inspiration artistique, symbole religieux, facteur de richesse, aliment énergétique. Nous savons que pris avec sagesse il est stimulant.
Il ne faut pas oublier la part qu'il a toujours eue dans la vie de notre pays. La France lui doit une partie de son prestige à l'étranger, et le vin a toujours apporté une forte contribution à l'équilibre de notre balance des comptes. Après la guerre 1939-1945, notre pays trouvait, dans son vignoble miraculeusement conservé, les premières ressources exportatrices si nécessaire à la renaissance de notre économie.
Qui oserait contester la part de la vigne et du vin dans le modelé du visage de la France? Aux quatre coins de la rose des vents, la vigne marque de son sceau les meilleurs de nos paysages. Le vin a imposé son style aux maisons, aux villages, tandis qu'il imprimait aux populations rurales vouées à son commerce un style de vie, une tournure d'esprit, une philosophie même que nul ne saurait contester.
Que serait l'Alsace sans la vigne? Imagine-t-on la Gironde privée de ses châteaux, la Bourgogne, la Champagne, la Loire ou le Rhône sans coteaux? Croit-on que nos fleuves auraient cet attrait touristique si la vigne ne leur était, tout au long de leur parcours, le plus aimable des appariteurs? Voyez plutôt la nostalgie des pays du Nord qui, privés de cette précieuse culture, sont les plus attachés au culte de la cave.
Que font les étrangers lorsqu'il ont vu Paris? Ils n'ont qu'un désir: connaître les vignobles prestigieux dont l'écho hantait leurs idées vagabondes.
Le vigneron est, par nature et par atavisme, un homme obstiné. Bien des fois durant son histoire la vigne a été condamnée. Probus l'avait interdite en Gaulle et Philippe le Hardi voulut la faire arracher, mais sans plus de succès. Parce qu'elle est nécessaire aux hommes, la vigne a toujours triomphé de leur ingratitude. Chez nous, elle est inséparable de l'idée même de la France.
Le vin restera toujours, en dépit de tout, le symbole de l'allégresse des hommes.
Oeuvre avant tout de volonté, lui seul peut présider aux étapes du destin de l'homme: succès, inauguration, naissances, baptêmes, fêtes.
Il souligne la richesse de nos spécialités culinaires comme l'habileté de nos chefs. C'est une grâce providentielle qui a permis à notre douce France, après deux mille ans de patients efforts, de disposer dans chacune de ses provinces du vin le plus apte à mettre en valeur ses ressources gastronomiques.
C'est pourquoi, aussi longtemps que le vin restera son viatique, l'homme ne perdra pas tout à fait les recettes d'une sage philosophie.
Copyright © 2008-2017 la-cave-a-pepere.fr
Toute reproduction de textes et images, publication, transmission, ou plus généralement toute exploitation non autorisée du site engage votre responsabilité et est susceptible d'entraîner des poursuites judiciaires, notamment pour contrefaçon.
Commentaires (1)
Superbe texte et réaliste !
2013-02-11
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage