La-Cave-a-Pepere
INFO du 22-08-2012
Le château de Gevrey-Chambertin et ses vignes ont été rachetés par un investisseur chinois.
Le château ne se visite plus... pour le moment, à suivre ...
Le 11 août 2009, un agréable message par e-mail de M. Miteran nous informe qu'il découvre avec plaisir notre site La Cave à Pépère et nous invite à venir déguster les vins au Château de Gevrey-Chambertin.
Nous recevons des messages d'invitation bien souvent passe-partout... mais celui-ci est clair, convivial, insistant sur les méthodes anciennes et l'élaboration du vin par sa maman Mme Elisabeth Miteran qui a la responsabilité de l'exploitation viticole.
Nous décidons d'y répondre et le rendez vous est pris pour le lundi 17 août 2009 en début d'après midi.
C'est à 14h30 que nous sommes accueillis par un pigeon sur le muret de l'entrée (photo 1), la passion de mon épouse étant l'ornithologie, celui la ne pouvait lui échapper.
Après avoir sonné la cloche (photo 2) nous entrons dans la cour du Château en même temps que deux touristes étrangers. M. Miteran les accueille dans un anglais parfait et pour nous... en français... ambiance d'emblée conviviale.
Il nous invite à le suivre directement dans le cellier de dégustation du Château (photo 3) et par ces temps de forte chaleur le lieu est agréable, magnifique, d'une fraîcheur délicieuse... M.Miteran est parfaitement à son aise passant de l'anglais au français à chaque dégustation. Nous dégustons les vins du Château dans différents millésimes et même un 1988. Le Gevrey-Chambertin Vieille Vigne 2001 se détache de cette dégustation. Cette vieille vigne de plus de 90 ans (photos 4-5-6) est la fierté de M. Miteran, il en parle avec amour!
Au Château de Gevrey-Chambertin la vendange est faite à la main, triée avec soin, la vinification est faite en cuves de chêne avec pigeage manuel et contrôle régulier des températures, dans la plus pure tradition Bourguignonne... il faut parfois se relever la nuit... L'élevage est réalisé en fûts de chêne et le vin mis en bouteille environ deux ans après la vendange.
Le Charmes-Chambertin Grand Cru (600 blles/an) à des parfums de cerises noires. Le Gevrey-Chambertin 1er Cru Lavaux St Jacques (5 fûts/an) à des parfums de mûres. Le Gevrey-Chambertin (20 fûts/an) à des parfums de cerises macérées dans l'alcool. Enfin le Bourgogne Pinot Noir du Domaine est très agréable et typique des vins de Bourgogne.
Pendant cette dégustation, une personne préparait de nombreux cartons à destination de La Suisse. La dégustation terminée... il faut savoir s'arrêter soi-même... M. Miteran etant très généreux... il décide de nous faire visiter le pressoir de 1850 (photo 7) et les cuves de chêne (photo 8-9) non sans avoir prévenu sa mère travaillant dans ce lieu magique ou vous rentrez presque religieusement...
Mme Elisabeth Miteran est une femme réservée, presque gênée de recevoir, et de suite vous remarquez la personne dans son univers pratiquant son travail avec passion. Elle élève amoureusement son vin, réalisant elle-même tous les travaux de la Vigne. Je n'ai pas pris en photo Mme Miteran respectant ainsi son humilité. M. Miteran à fait tourner la roue du pressoir qui est toujours en service, c'est un moment hors du temps... que de courage...
La fin de la visite approche et nous les remercions pour leur accueil. Mme Miteran reste dans son univers et M. Miteran nous raccompagne jusqu'à l'entrée en nous demandant (non sans humour) de ne pas faire trop de publicité au point de voir se présenter des bus de visiteurs dans la cour du Château... nous comprenons bien à cet instant, la Propriété familiale refusant de rentrer dans le système industriel tant au niveau de la fabrication que de la commercialisation.
Nous sortons... '' notre '' pigeon est toujours sur le muret (photo 10) et mon épouse lui parle dans son langage... pour lui dire au revoir... Quel beau moment passé au Château de Gevrey-Chambertin ! Merci Mme Miteran, merci M. Miteran.
[z7;1;1;0;3;1;2;410;3;1;2;2;7;y]
Commentaires (3)
Antipodeanman
Bel article à l'image des vins de ce chateau connu jusqu'aux antipodes.
2010-11-08
kamal bekhechi bey. osmanli
je pense que cet amour qu'engendrent monsieur et madame miteran à neurser et bichoner le vin est tout à leur honneur.la convivialite de ces personnes,l'hospitalite et l'amitie qu'ils offrent à leurs invites en partageant avec eux, la degustation,et au travers de ce bel article,me donne l'impression,à moi qui suis à des kilometres de la bourgogne à tlemcen en algerie plus precisement,de deguster,le gevrey_chambertin un vin que je connais bien, et qui a du caractere k.bekhechi.b.o.
2011-06-30
M Mitéran
Bonjour.
je découvre avec plaisir, et a des années de distance, cet article que vous aviez écrit sur ma mère et moi. Je suis vraiment tres touché. C'est une chance que nous nous soyons vu ce jour là, car je n'étais pas souvent sur les lieux. Je vous remercie egalement de la fidélité de votre reportage à mes propos, on voit tellement de déformations, dans toutes sortes de reportages, que ça peut devenir ecoeurant. Là, c'est tout simple, comme ce moment que j'ai voulu partager avec vous.
Ma mère est partie dans les etoiles, bien trop tot... et vous lire ici me touche doublement, car vous la décrivez tres bien, et j'ai i'impression de la retrouver. Elle faisait tout de travail avaec tant de patience, de dévouement, de volonté, qu'on peut s'étonner qu'elle ait été si timide. elle avait un grand défaut : elle n'atait pas du tout sûre d'elle. Ceci expliquait cela... Mais elle n'aurait jamais fait de concession pour le vin délicieux qu'elle faisait, et dont j'ai encore quelques très bonnes bouteilles.
si certaines personnes ont gouté son vin, et ont rencontré ma mère, et souhaitent en savoir plus, j'ai écrit un livre pour raconter sa vie. Vous pouvez me le demander à walther.pepeka arobase gmail.com.
merci encore pour ce témoignage si délicat.
2014-11-09
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage